Le MG EHS : le SUV hybride rechargeable inattendu18:55

  • 28,788 Vues
Le MG EHS, un nouveau venu dans le segment des SUV.

MG EHS, cela pourrait faire penser au nom de code d’un nouveau prototype d’avion furtif. Il n’en est rien. Il s’agit de appellation d’un nouveau SUV hybride de la marque MG. A l’origine, c’était MG Motors, constructeur britannique de voitures. Ces deux lettres font aujourd’hui référence au géant de l’automobile chinois, SAIC. Un constructeur qui se lance sur le marché européen avec un SUV qui devrait bousculer le segment : le EHS MG.

Je veux en savoir plus !

Frapper un grand coup

Avec cette voiture, le constructeur de l’Empire du Milieu souhaite frapper un grand coup en proposant un véhicule à des tarifs qui s’approchent de ceux des segments inférieurs. En partenariat avec la concession MG Motors Montpellier, nous avons pris le volant de la version « Luxury ». Aux premiers regards, la voiture affiche un beau gabarit. Avec ses 4,57 mètres de long et ses 1,66 m de haut, ce SUV en impose.

Un design simple mais qui séduit les adeptes des SUV.

Certains, d’humeur chagrine, pourraient dire que ce SUV sino-britannique semblerait bien fade. Il n’en est rien. La voiture arbore un design soigné avec des lignes fluides pour un ensemble à agréable à l’œil. Une voiture qui reprends, bien sur, les codes des SUV. Garde au sol haute, habitabilité accrue et volume de coffre important. Un nouvel arrivant dans l’univers des SUV qui possède quelques atouts. Il devrait en faire réfléchir plus d’un. Pour cela, nous avons emmené ce EHS MG sur divers terrains, entre départementales, villes et autoroutes.

Premium mis en avant sur le MG EHS

Passé derrière le volant, se découvre un environnement assez feutré. Les sièges sont accueillants et confortables. Sur notre version d’essai, la sellerie en cuir rouge annonce la couleur. MG mise sur du premium. Pied sur frein, bouton de démarrage, nous sommes prêt à partir. Les premiers tours de roues se font en ville et dans un silence distillé par le mode électrique de la voiture. Le gabarit s’oublie assez rapidement. La route de l’hybride s’ouvre à nous.

Deux modes de conduite et une boîte automatique à 10 rapports

Une des particularités de cette voiture réside dans sa motorisation. Ici, les ingénieurs de MG ont fait la chasse aux économies. Sur les modes de conduite. Oubliez les choix Eco, Confort, Sport, boue, neige, l’EHS n’est un SUV 4×4. Il s’agit d’un 4 x 2 permanent avec boîte automatique à… dix rapports (six pour le moteur thermique, quatre pour l’électrique). Des éléments qui éclairent sur sa vocation de routière.

Une commande de boite soignée rehaussée du cuir rouge.

Sous le capot, se logent deux moteurs. Un bloc thermique de 1,5 litres de 162 ch travaille de concert avec un moteur électrique de 122 ch (90 kW) pour une puissance cumulée de 258 ch (370 Nm). A l’intérieur, l’ambiance oscille entre douceur et volupté. On voit que l’accent à été mis sur la volonté du bien être du conducteur et des passagers. L’habitacle arbore un équipement de belle facture avec donc un compteur numérique (12,3’’), un écran central (10,1’’), avec GPS intégré et compatibilité Apple CarPlay et Android Auto.

De même qu’une climatisation automatique bizone, sièges avant chauffants. Un SUV qui possède également le package d’aides à la conduite tels que le régulateur de vitesse adaptatif, la surveillance des angles morts, le maintien actif dans la voie, et le freinage automatique d’urgence.

Un intérieur et des équipements de belle facture.
Une instrumentation digitalisée sur ce modèle hybride rechargeable.

Sur notre version d’essai Luxury, on pouvait aussi compter sur un toit ouvrant panoramique, des caméras de stationnement à 360°, des feux 100 % LED. Du cuir pour les sièges et un hayon électrique qui, une fois ouvert, offre une capacité de rangement assez spacieuse. 448 litres de volume, allant jusqu’à 1,375 litres, banquette rabattue. Un volume de coffre dans la norme du segment.

Une bonne capacité de rangement dans le coffre. A noter que le seuil de chargement est plat ce qui facilite l’accès.

Des prestations qui invitaient à prendre la route pour découvrir cette nouveauté venue de l’Est. Les premiers vrais tours de roues s’effectuent sur autoroute. Installé sur la voie de droite de l’A9, entre Montpellier et Sète, la voiture invite à une conduite souple et coulée, bien calé dans le cuir rouge des sièges. Une fois le plein fait, la voiture affiche une autonomie d’un peu plus de 350 km.

Plus d’informations !

Le moteur thermique s’enclenche au-delà de 40km/h

Cela semble un peu faible, mais avec un réservoir de 37 litres, il faudra scruter la consommation sur la globalité des parcours effectués. L’ordinateur de bord estimant des consommations aux alentours de 12,4 l/100km… Sans forcer ce mode électrique, le SUV chinois évolue en mode hybride et réveille son moteur thermique dès 40 km/h. Alors que les concurrents attendent plutôt 70 km/h pour basculer entre les deux énergies. La transition génère là un petit soubresaut, toutefois insuffisant pour heurter la conduite. Confortable sur les bosses, même à faible allure et silencieux à vitesse stabilisée, même sur autoroute.

Conduite en 100% électrique : c’est possible

A noter qu’il est possible de rouler en 100 % électrique avec cette MG. Pour cela, il suffit d’appuyer sur la touche EV, près de la commande de boîte. Cela force la propulsion électrique une fois le quatre-cylindres en température. L’idée est que l’on peut rouler en mode électrique une très large partie du temps. En prenant l’autoroute, l’accélération peut se faire en électrique, jusqu’à 130km/h. Une fois la vitesse stabilisée, il suffit de repasser sur le thermique. Lorsque l’on quitte l’autoroute pour retrouver une zone de circulation plus urbanisée, on rebascule en mode 100 % électrique, d’autant que la batterie se sera rechargée.

L’emplacement des câbles de recharge est positionné sous le plancher du coffre.

Dans cette configuration, les kilomètres s’enchaînent. Jusqu’à 52 km nous promet la marque. Nous sommes allés jusqu’à 48km, mais dans les artères de Montpellier, nous avons bien sollicité ce mode. Un atout sympathique qui positionne ce SUV comme une alternative électrique en ville. Une utilisation urbaine assidue vous fera rouler souvent en 100 % électrique et dans un confort de SUV… Sinon, l’on conserve le « mariage » de l’essence et de l’électrique, la conduite brille alors par sa douceur et son silence.

Toutefois, un curieux « trou » à l’accélération est décelé autour de 80 km/h (qui coïncide certainement avec un changement de rapport). On a été surpris de voir le moteur essence redémarrer alors que l’on était en mode électrique depuis une dizaine de minutes. Nécessitant de réenclencher le mode EV. Une procédure qui s’est répétée souvent lors de notre essai.

Montées en puissance rapides

Une fois l’autoroute derrière nous, c’est en grimpant sur les contreforts du massif de la Moure, entre Aumelas et Vendemian, avec le Pic Saint-Loup en ligne de mire, que quelques départementales viroleuses ont joué le juge de paix pour découvrir le comportement routier de notre MG. Une occasion de mettre en exergue la boite de vitesse de ce SUV. Les enchaînements successifs de virages se profilent à l’horizon. On écrase un peu la pédale de droite pour monter en régime et faire parler la puissance.

Un accent tout particulier sur les phares avant montre le travail des designers de MG.

Les 258 ch et 370 Nm de couple cumulés sont sollicités. Les deux blocs peuvent ensemble aller jusqu’à 140 km/h et fournissent une belle puissance aux roues motrices. Oui, ça pousse pas mal quand on écrase le pied droit. Les montées en vitesse sont franches et rapides, même s’il y a un petit flottement vers 80 km/h. Une question de rapport de boite, certainement… Cette montée en puissance se fait de manière linéaire.

Optimal en conduite « souple et coulée »

Des courbes qui sollicitent le châssis, et provoquent quelques mouvements de caisse. La position de conduite est toujours aussi confortable, mais l’on sent que la voiture montre ces limites. La boite de vitesses à 10 rapports est mise à l’épreuve. Elle est plus à l’aise pour des passages de rapports sur des sollicitations plus continues. Il ne s’agit pas d’avoir une attitude sportive avec ce MG. Les attaques de courbes en montagne, il vaut mieux oublier. Le MG EHS est fait pour une conduite « souple et coulée ». Là, il est un des meilleurs de sa catégorie.

MG EHS : le SUV plus qu’accessible

Au final, ce MG EHS jette un sacré pavé dans la marre des SUV. Avec un tarif de 36 200€, ce modèle propose un rapport prix/prestation qui a de quoi faire tourner les têtes quand on sait que, dans le même segment un Citroën C5 Aircross hybrid, en 225 ch, avoisine les 39 950 € , et qu’un Tiguan eHybrid dépasse les 42 000€ il y a de quoi réfléchir. Même en descendant d’un segment, un Renault Captur R.S. Line E-Tech hybride rechargeable 160 ch est annoncé à 37 450€. Tout n’est pas parfait sur ce MG EHS, mais il a le culot de rendre cette catégorie de véhicule plus qu’accessible à une clientèle qui souhaite un SUV d’un certain gabarit. Il sera d’autant plus agréable en zone urbaine et sur des trajets longs.

Je souhaite obtenir un devis !

Pierre-Jean Côme

Fiche technique du MG EHS

Longueur : 4,57 m

Largeur : 1,87 m

Hauteur : 1,66 m

Empattement : 2,72 m

Garde au sol : 145 mm

Volume de coffre : 448 l

Volume de coffre (banquette rabattue) : 1,375 l

Masse non chargée Comfort : 1 737 kg / Luxury 1 775 kg

Poids maximal autorisé par essieu avant : 1 095 kg / arrière : 1 101 kg

Type de moteur : 1,5 essence turbo GDI

Type : Transmission à 10 vitesses

Puissance maximum : 90 kW (122 ch) 3 700 tr/min

Couple maximum : 230 Nm 500 à 3 700 tr/min

Puissance de la batterie : 16, 6 kWh

Chargeur à bord : 3.7 kW

Vitesse maximum : 190 km/h

Accélération de 0-100 km/h : 6,9 sec

Autonomie électrique* : 52 km

Consommation*  : 240 Wh/km

Consommation de carburant* : 1,9 l/100 km

Émission de CO2* : 43 g/km

Garantie batterie : 7 ans ou 150 000 km

*Données constructeur en normes WLTP

Options du MG EHS

Peinture métallisée : 650€

Sellerie cuir rouge : 1000€

Un essai réalisé avec le concours de la concession

MG Motors de Lattes Tressol-Chabrier

concessionnaire agréé MG

Plan du Néga Cat 34970 Lattes

Téléphone : 04 99 52 63 67

Partager
Enjoyed this video?
"No Thanks. Please Close This Box!"